Sous les tunnels

Publié le par Marie-Thérèse

En Normandie, le climat est très variable (nous l'avons tous?! appris à l'école); alors cultiver des légumes  n'est pas tous les jours évident.
Les technologies nouvelles sont en perpétuelle évolution et elles nous aident  à produire plus efficacement.
L'utilisation des abris plastiques (serres-tunnels-chenilles) en est un exemple primordial pour nous les producteurs- maraîchers.
Mon père, Roger Palfray, a été l'un des premier, à " monter" des petits tunnels (chenilles) pour récolter des radis  primeurs dans les années 60 :

Au-chaud-les-petits-epinards.jpg
 











Mais il a vite choisi  de construire des modèles plus grands en bois, il a donc mis 6 ans à les construire à raison d'une chapelle par an : je dois faire une recherche pour des photos d'époque.
En 1980, avec mes frères qui devaient reprendre l'exploitation, le premier bi-tunnel moderne en acier galva a été monté 75m de long 18m de large:

                                           undefined  


Aujourd'hui, nous travaillons avec environ 3500 m2 d'abris froids. Cela nous permet d'élargir de quelques semaines les saisons de notre région, mais malgré ces surfaces, les places y sont toujours chères pour avoir un choix le plus varié possible  :

undefined               DSC00060.JPG   

Paul n'a pas encore réussi à se séparer  de son motoculteur (ils ont le même age) mais il est bien "facile" pour les petites parcelles!!

DSC00054.JPG         DSC00058.JPG
         
Donc cette semaine là, n°4 au calendrier, nous avons planté les dernières mottes de mâche et la 5ème série de salade, sur les plantations de mâche qui avaient été faite et récoltées les mois prédédents !
Avez-vous tout suivi ?

Publié dans Semis et planrtations

Commenter cet article